La Naturopathie, késako ?

Hello, 

J’espère que tu vas bien en cette période de confinement hors du commun. J’espère que tu prends soin de toi, aussi bien de ta santé physique que mentale.

De mon côté, j’ai décidé de faire un bilan sur ma santé physique et mentale dans un objectif de bien-être global (notamment pour pallier à mon histoire avec les TCA dont je parle ici), Pour ce faire, j’ai décidé de faire appel à Lisa, une amie qui a mis fin à sa carrière en banque pour devenir naturopathe et aider les autres dans leur chemin guérison. 

UnE approche hoListique

Bien que je m’intéresse à la naturopathie depuis quelques années, Lisa a introduit la naturopathie avec cette définition :

La naturopathie vise à préserver et optimiser la santé globale (sur le plan physique, énergétique, émotionnel) de l’individu ainsi qu’à aider l’organisme à s’auto régénérer grâce à des moyens naturels (conseils alimentaires, gestion du stress, activités physiques et respiratoires, aromathérapie, phytothérapie, massages).

Le bilan de vitalité 

Le bilan de vitalité est en d’autres termes une consultation en naturopathie pour faire le point sur l’état de forme de la personne, en faisant le point sur les forces et les faiblesses de son organisme.

Il se déroule de la manière suivante :

  • Observation morphologique (étude des formes et proportions du corps, du visage, de la peau, des mains…)
  • Anamnèse : questionnement sur les antécédents familiaux, les habitudes alimentaires, le sommeil et le mode de vie de la personne…
  • Et recommandations et conseils : pour établir un programme d’hygiène vitale sur-mesure 

Mon retour sur expérience 

Pour ma part, c’était la deuxième fois que j’effectuais un bilan de vitalité. Le premier était avec la naturopathe Estelle Sovanna il y a moins d’un an lorsque je souffrais de TCA (troubles de comportements alimentaire) en Nouvelle-Zélande. 

Cette fois-ci, (dieu merci) le motif de la consultation était bien différent. J’ai d’ailleurs beaucoup apprécié que Lisa ait dès le début posé la problématique de cette consultation, afin de d’orienter l’échange en ce sens. 

J’ai expliqué avec mes propres mots : “ J’ai souffert des TCA l’an dernier et bien que j’ai laissé tout cela derrière moi lors de mon retour en France, je sais que ce schéma (stress/ anxiété → refuge vers la nourriture) est encore présent. Bien que je pense avoir un mode de vie sain, je souhaite faire un point sur mon bien-être physique et émotionnel à l’heure actuelle et repartir avec des outils pour booster mon immunité.”

Avec une réelle qualité d’écoute et sa bienveillance naturelle, Lisa a ensuite procédé à un questionnaire pour en savoir plus sur mes habitudes alimentaires, sur mon activité physique, mon sommeil ainsi que mon niveau de stress à la maison et au travail.

J’ai eu l’impression d’être comprise dans ma globalité, dans le sens où Lisa a pris en compte le fait que je travaille à temps plein, que je suis végane (elle m’a proposé un protocole 100 % végétalien) et le fait que j’ai eu des antécédents de TCA (donc pas de jeûne pour moi).

Je suis ainsi repartie avec des outils facilement implémentables dans ma vie quotidienne et qui pourtant font une grande différence.  

Le protocole de santé de Lisa est hyper complet, j’ai reçu une dizaine de pages de recommandations suite à mon anamnèse une semaine après la consultation. J’en retiens que le bilan de vitalité est comme un cadeau que l’on s’offre pour faire un bilan sur sa santé (physique et aussi mentale) pour faire le point et pour repartir avec des outils pour retrouver sa santé optimale et s’épanouir.

Je tiens également à rajouter que les recommandations sont réalistes et adaptées mon budget. En somme, pas de produit miracle hors de de prix mais des outils qui s’intègrent à mon mode de vie !

Bien que le protocole de santé soit individuel et confidentiel, voici quelques unes des habitudes que j’ai désormais adoptées : 

  • Je me racle la langue chaque matin pour enlever les toxines qui y ont été déposées la veille.
  • Je prête une attention particulière à mon apport en Oméga 3 : graines de lin, huile de colza etc.
  • Je fais du sport qui me fasse transpirer plusieurs fois par semaine pour nettoyer mes émonctoires, booster mon métabolisme et libérer des endorphines.
  • Je prends le temps de recharger mes batteries et ce en méditation, en passant du temps dans la nature, au soleil, en famille, avec mes ami.e.s…
  • Je mets un point d’honneur à ne pas manger de fruits directement après les repas mais quelques heures après ou 30 minutes avant. Le temps de digestion des fruits est de 30 minutes mais passe à 2 ou 3 heures lorsqu’ils sont mangés à la fin d’un plat et ont tendance à provoquer la fermentation dans l’estomac.
  • J’ai commencé une cure d’eau de Quinton CSBS France. Rien d’extrême, juste de l’eau de mer filtrée riche en minéraux que je bois tous les jours diluée avec de l’eau de source (en supplément à mon régime alimentaire, pas en substitut). Je t’en reparlerai très bientôt pour de faire un retour d’expérience 🙂

h

Où retrouver Lisa Nguyen ?

Lisa est très active sur son compte instagram et y partage généreusement des contenus liés à la naturopathie toujours de manière très pragmatique. Elle propose également des lives durant le confinement.

Par ailleurs, Lisa offre aussi des prestations (ateliers, conférences bien-être etc.) en entreprise et reste joignable sur son LinkedIn à cet effet.

A titre individuel, notamment pour réaliser un bilan de vitalité, le plus simple est de prendre rdv sur Doctolib.

h

J’espère que cet article t’a plu ! Si tu as la moindre question, la section des commentaires est là pour ça 🙂

Melodie aka @thegreenharmonia

Article réalisé avec l’aide de Lisa, notamment pour la partie théorique et les définitions.

Assistante de français en Nouvelle-Zélande

Enseigner le français sans diplôme en Nouvelle-Zélande ?

C’est possible !

Il suffit de remplir certaines conditions que je te laisse consulter sur le site du CIEP, qui est l’organisme qui régit ce programme.

Si tu es éligible, je te conseille vivement de tenter ta chance en déposant ta candidature. Et cela, même si tu ne disposes pas de l’intitulé exact exigé en termes d’études. De fait, j’ai été prise avec un background différent de celui exigé. Lors de ma candidature, j’avais terminé un bachelor de Communication, Management et Traduction à l’ISIT Paris et avais entamé un M1 en Stratégie Digitale Interculturelle.

L’idée est de justifier (par ton parcours et tes expériences) en quoi ta présence serait bénéfique dans un contexte éducatif en Nouvelle-Zélande, aussi bien pour les élèves, les profs que pour l’organisme qui t’y envoie. A ce stade, il faut tout donner 😉

Exemples :

Tu as donné des cours de français dans une asso ? Tu fais partie d’une troupe de théatre ? Tu as le BAFA ? Tu as été scout ? Tu as une chaîne YouTube et sais parler en public ? C’est le moment de parler de tout ça 😀

Etant donné que les candidatures sont un an avant le départ, j’étais en M2 Médias et Numérique au Celsa-Sorbonne au moment de faire mes valises pour l’autre bout du monde. 

cape_reinga_nouvelle_zelande
Cape Reinga – North Island

Préparer son départ : rétrospection

Voici un petit retour sur les grandes dates qui ont ponctué la préparation de ce voyage, jusqu’à mon arrivée dans ma ville d’accueil, afin que tu puisses y voir plus clair.

Novembre 2017. Pré-inscription candidat sur le site du CIEP, rubrique assistant de français. 

Décembre 2017. Prise de contact avec mon école, l’ISIT pour prendre rdv avec un professeur anglophone qui évalue que j’ai bien le niveau d’anglais requis pour partir.

Janvier 2018. Ouverture de mon dossier de candidature, possibiliter de le compléter jusque mi-février.

Février 2018. Dépôt de mon dossier en anglais et français au complet. YAY! C’est parti pour une longue période d’attente lol…

Juillet 2018. Dans l’attente d’une réponse. Trois options : je suis soit sur liste principale, soit liste d’attente ou bien mon dossier est décliné. Mais les procédures mettent plus de temps de prévu et c’est parti pour un mois d’attente supplémentaire…

Fin août 2018. Réponse positive ! Je suis sur liste principale ! Quelle joie et soulagement à la fois…

Septembre 2018. Rentrée des classes au Celsa-Sorbonne. L’exitation est à son comble. Le défi est de concilier cette dernière année avec la préparation de mon départ à l’étranger.

Novembre 2018.  Début des démarches administratives pour obtenir le work exchange visa, qui n’est autre qu’un visa de travail. Les démarches sont longues et fastidieuses.

Début janvier 2019. Joie ! J’obtiens enfin mon visa et mon départ est enfin confirmé.

30 janvier 2019. Dernier examen du Celsa. Valise, rangement, état des lieux dans l’aprem. Je ne remercierais jamais assez mes copines d’amour (Lucy, Any et Salomé) d’avoir été présentes dans cette période si intense.

31 janvier 2019. Grand départ pour la N-Z (oui c’est comme ça que les Français appellent ce pays sur place haha).

Début février 2019. Journées d’information à Auckland puis vol vers Christchurch. Premiers pas dans cette ville qui va devenir mon chez moi pour un an…

***

J’espère que cette rétrospective t’aura été utile. Garde en tête que même si tu n’est pas pas étudiant, tu peux (en fonction de ta formation et de tes expériences) postuler directement sur place auprès des écoles via les adresses emails sur les sites et tes contacts locaux.

Si tu es professeur de formation, tu peux également te rapprocher des alliances françaises qui ont souvent des bons plans (cours particuliers etc.) ou qui peuvent dans le meilleur des cas, te proposer d’enseigner chez eux !

***

Ressources : Assistante de langue en Nouvelle-Zélande

 

On se retrouve bientôt pour un article sur les choses à savoir sur la Nouvelle-Zélande pour bien préparer son départ 🙂

Bien à toi,

Mélodie

 

22 things I learned in 22 years

Hi there, I am so happy to be back on the blog just one month following my 23-birthday (that I got to spend in New Zealand) to share with you 22 things I learned in 22 years. I made a similar post one last year for my 22-birthday and I loved this self-reflexion exercice. So here we go with my reflexions from this year:

  • You know nothing but it’s okay to believe in something: there are hundreds of theories on what’s the healthiest lifestyle, the best education, not even talking religious wise. Even if you acknowledge the truth might not be the same for everyone, it’s okay to have convictions but always keep an open-mind and be tolerant.
  • It’s my responsibility to create my own happiness. I know what makes me happy so let’s add this moments in my daily routine: yoga practice, cooking, journaling, talking to my mum over the phone, meeting up with my buddies, gratitude list, travelling, sleeping 😀 And the list goes on!
  • We are all the same but DIFFERENT! What works for me might not work for everyone: food, diet or work wise. We all have different backgrounds, physical and mental conditions, environments that it all vary so everyone has to find what’s the best for them!!
  • You can make the best use of this digital age (which also means you can make the worst). Many people may say there is less social interaction and find a lot of down sides to it which can be true at some point yet I personally met some of my best friends on the internet and also get so much inspiration and knowledge from it.
  • People don’t follow their own advice. Some people say it’s normal and I believe in some extent it is but I also think that if you want to inspire people to do things, the best way is to demonstrate and show it works.
Janvier 2019, Itacaré, Brésil
  • The best thing you can do on a daily basis is to support your friends, family and people in general. Reminded by the kiwi prime ministers Jacinda Ardern when she came to visit one of the high school I am working in Christchurch.
  • Beauty is plural. Beauty is energy. Beauty is a feeling you have about someone else when they are thriving. Beauty is taking care of your physical envelope and your mental health. There is no definition to beauty. Just the one you choose to give it to.
  • Eat your fruits and veggies (organic when possible). Make sure to add them at some point to your diet. There is nothing as nutritious and more replenishing than consuming them. Consider them under their all forms and shapes and make it tasty. E.i smoothies, soups, cold-pressed juice, roasted veggies, raw etc.
  • Exercise for your health and your well-being. Think long term. It makes the difference.
  • You don’t have to justify every time you go out (or take a story) without makeup, unshaved. Your body = no rules and definitely no necessity to be consistent whatsoever.
  • It’s okay not have an opinion on everything and not to know in general. Yet keep an open mind. ‘Critical mind’ is something you learn at school. ‘Open mind’ is something you learn by yourself.
  • It’s not my responsibility to dispense advice to anyone that talks to you. You can simply listen with an open heart.
  • The 21th century is a crazy age when freedom is defined by how far you can travel from ‘home’ whereas some people would just give everything out to be reunited with their family and friends on a daily basis.
  • Advice is a form of nostalgia. Dispensing it is a way of fishing the past from the disposal, wiping it off, painting over the ugly parts and recycling it for more than it’s worth.– Mary Schmich, “Wear Sunscreen”
  • Some people already have done the job of putting words together so don’t be afraid to quote them when you relate to their preach. Don’t be afraid to say to others humans you like what they do as well and spread love.
Mars 2019, Christchurch, Nouvelle-Zélande
  • You can make every situation win-win. Use your brain to find how.
  • Humans are social animals. Spending time alone is good and beneficial until you feel it’s enough for now. Don’t let the anxiety stop you from going outside and meeting, sharing and bonding with other humans. They are some good people out there!
  • It’s not a shame to be on Tinder. It’s a place where you publicly admit than you are looking for some(one). It’s also your right to say you are not interested if that’s the case.
  • Contradictions are part of being human: I sometimes like to go out and dance and other nights just chilling with my better self, a book and candles.
  • Competition is not a bad thing if you think life as game. I have to get into details for this one: I honestly thought exactly the contrary not so long ago. But then, I started teaching as a French assistant in two high school in New Zealand and realised how competition was motivating, especially the youngest ones (12 years old). You might think ‘okay but they had the time to be brainwashed at this age’. Maybe. Maybe not.
Août 2018, Toulon, France
  • Limiting beliefs are only: l i m i t i n g   b e l i e f s. You can overpass them. And positive affirmations are a great tool for that. Suggested mantras:

I am capable to take actions, now.

I am grateful for the present moment and I also work towards the life of my dreams.

I am worthy to live the life of my dreams and thrive.

I am inspired and inspiring.

You might want to create yours as well 🙂

  • Accept all your emotions but keep them in motion. Creating and nourishing a tool box of things that help me accept, process and understand my emotions is something I found sooooo helpful. This includes among others: yoga, breathing, massages, emotional freedom technique, scribing, cleaning (I am sure you didn’t expect this one haha but when I organise my room I clear my mind. At least that’s how it feels lol).

Well thank you so much for reading me. I really appreciate. If you can relate to one of these advice please feel free to share it in the comments. Cheers and write to you soon 🙂

Melodie

Vegan au Brésil : mon experience

Vegan au Brésil ? Est-ce compatible ? La réponse dans cet article que j’ai mis beaucoup de plaisir à écrire 🙂

Oi!

Je t’ai fait il y a un an de cela une vidéo en anglais sur mon expérience en tant que végane au Brésil pour la première fois, et plus précisément à São Paulo, à Rio de Janeiro et à Florianopolis (capitale de l’état de Santa Catarina). Je t’avais même fait un article et une vidéo sur mes recommandations de restaurants vegan à São Paulo. Clique sur les mots en bleu pour être redirigé.e vers ces derniers si cela t’intéresse. Bref, ça c’était l’an dernier.

Manger vegan à Salvador

Cette année, en plus de passer quelques jours à São Paulo, je suis allée à la découverte de la région de Salvador et ai visité la ville de Salvador, l’île de Boipeba et l’incontournable destination du coin, Itacaré.

Promenade dans le centre historique de la ville de Salvador (Pelourinho)

Ces derniers endroits étant plutôt destinés au tourisme local, je suis allée bien au-delà des grandes villes où happy cow te détecte des options véganes à chaque coin de rue. De fait, Boipeba, est même une toute petite île peuplée par quelques milliers d’habitants où il y a quelques années de cela, je n’aurais jamais accepté de me rendre de peur de n’avoir rien à manger. FAUX ! Je n’ai jamais aussi bien mangé que sur cette île, et pour très bon marché en plus ! Après avoir gouté à la moqueca de verduras à Salvador, je suis devenue addicte de ce plat sans produits d’origine animale. Ma préférée a été la moqueca de banana, à base, tu l’aurais deviné de bananes, de tomates, d’autres légumes, d’huile de palme, de lait de coco, d’épices accompagné comme (presque) tout plat au Brésil de farofa vegana (faite à partir de faire de manioque), de riz nature et de crudités.

Moqueca de verduras à Salvador
Moqueca de banana à Boipeba

Les photos ci-dessus sont des portions pour une personne 😅Si tu n’as pas trop faim, n’hésite pas à la partager pour éviter le gaspillage. Le prix moyen d’une moqueca est de 20-30 reals, ce qui équivaut à 6-8 euros selon le taux de change.

BA.BA expressions portugais pour les véganes

Étant donné qu’il s’agit d’une spécialité de la région de Salvador, tu peux en trouver sans crainte de partout. S’il n’y a pas de carte, n’hésite pas à demander. Je te recommande d’utiliser le portugais pour bien t’assurer que le message soit passé, en utilisant la formule suivante : « Desculpa, você tem moqueca vegana? Sem leite, sem carne, sem peixe, sem manteiga, sem queijo, sem nada que tem origem animal? ». Puis, tu peux même de confirmer, avant un grand sourire : « Você pode confirmar que no tem nada de carne, de peixe, leite, de queijo, de manteiga o de origem animal? Eu não posso comer nada de isso ». N’oublie pas de toujours remercier avec un grand sourire : « Muito obrigada (pour les filles) / obrigado (pour les garçons) ! ». Ces phrases consituent le BA.BA de ce que tu dois savoir pour t’en tirer facilement en tant que végane. N’hésite pas à prendre une capture d’écran de ce passage, pour pouvoir les ressortir si besoin 😉

Plus facile qu’en France ?

Ainsi, être végane au Brésil n’a jamais été aussi simple (un immense merci à ma sœur Olenka qui s’est assurée tout au long du séjour que je sois nourrie d’un plat complet végétal ­— même si j’aurais parfaitement pu survivre avec des fruits) et agréable étant donné la bienveillance et le dévouement des personnes à te préparer quelque chose de vegan même si elles venaient de découvrir ce terme.

Spécialités brésiliennes vegan

De plus, il reste toujours les options « naturellement » véganes typiques du Brésil qui sont l’açai (ça vaut le coup de quand même vérifier en demandant : « O açaí tem leite? ». Soit de demander si l’açai a du lait (la réponse doit être « não » et le sera dans 90 % des cas). Tu pourras ainsi le déguster tranquillement sans te préoccuper du petit vaut qui aurait pu donner sa vie pour ces 2 grammes de poudre de lait.

Dégustation d’un açai aux fruits à Boipeba
Dégustation d’un açai au granola vegan (sans miel)

Tu as également pas mal de spécialités de la région de Bahia qui sont a priori végane. Je vérifie toujours en utilisant les mêmes formules. C’est ton choix de le faire à chaque fois, ou pas. Il y a par exemple les cocodas qui sont des douceurs à base de coco vendues dans la rue et qui sont faites à base de sucre de coco, de copeaux de coco et d’une saveur supplémentaire qui peut être du cacao, de l’ananas, ou autre.

En version plus industrielle, tu as également les paçoquitas, qui sont des bonbons à base de cacahuète, beurre de cacahuète et de sucre. Attention ça rend addictif hahah !

Par ailleurs, la région de Bahia est connue pour les fameux beignets acarajé fait à base de haricots et frits dans de l’huile. Il sont servis avec des crudités et de la sauce piquante. J’en ai gouté à la Praia de Buracão dans le quartier Rio Vermelho à Salvador et c’était pas mal du tout !

Les boissons brésiliennes

Ensuite, tu as l’eau de coco et le jus de sucre de canne vendus un peu de partout. N’hésite pas à te procurer une paille en inox avant de partir, la planète te remerciera pour les dizaines de pailles en moins, même si c’est complément humain d’oublier de demander dans certaines situations, ou de ne pas être assez rapide (ça sent le vécu…)

En train de déguster une noix de coco fraiche !

Ah oui, dernière chose dans la catégorie écologie, les Brésiliens de ces zones géographiques sont très sensibilisés à la protection de l’environnement pour protéger ces beaux espaces. Donc n’aie surtout pas peur de passer pour le ou la relou, au contraire, ils adorent ça et ont TOUJOURS fait un bel accueil à nos pailles en inox ou à nos kits zéro déchet à ma sœur et moi !

Les pailles en inox ça marche aussi pour les capirinhas 🙂

Les fruits au Brésil

Enfin, n’hésite pas à profiter de l’abondance de fruits exotiques au Brésil, même si tu ne trouveras pas forcémment de stand de fruits (à part pour les capirinhas), comme c’est très fréquent en Asie par exemple. Tu peux t’en procurer au supermarché, dans marchés de rue etc. Dès que tu en vois saute sur l’occasion et fais des provisions haha. Les bananes sont une valeur sûre, je n’ai jamais été déçue.

En train de prendre des forces avant une journée de randonée sur la plage 🙂

J’adore également les mangues et les papayes. Si tu veux en savoir plus sur les fruits que tu peux trouver au Brésil, je t’invite à visionner cette vidéo.

Dis-moi en commentaire quel est ton fruit préféré 🙂

Voilà, c’est la fin de cet article, j’espère qu’il t’a plu. N’hésite pas si tu as la moindre question. La section des commentaires est faite pour cela 🙂

À très vite,

Mélodie

Vivre ses rêves | Départ en Nouvelle-Zélande

Hello hello,

Si tu me suis sur Instagram @thegreenharmonia, tu sais sans doute déjà que je me trouve actuellement en Nouvelle-Zélande, à Christchurch pour une durée indéterminée.

Loin de la vie parisienne effrénée, j’ai fait le rêve il y a quelques mois de retrouver un environnement plus proche de la nature, plus calme, propice au développement de ma créativité et de mes projets personnels. Je rêvais aussi d’une profession éthique, qui me permettrait de me sentir utile, gagner en nouvelles aptitudes, gagner de l’argent, le tout en temps-partiel me laissant du temps pour mes mille et un projets. Je rêvais de partir à l’autre bout du monde, là où je ne connaitrais personne et où je n’avais jamais mis les pieds. Je rêvais d’une collocation végane. Je rêvais d’un chez moi cosy, propre, cosy, ordonné, d’une chambre éclairée avec vue sur les montagnes. Je rêvais d’un entourage bienveillant, me permettant de faire un pas de plus vers cette personne unique et singulière que je suis (et que tu es toi aussi !) et de m’assumer pleinement.

Et un jour, le 1 février 2019, j’ai pris un avion en direction d’Auckland, enfin deux avions, pour le plus long voyage en avion de ma vie !

Coucher du soleil à Auckland, 7 février 2019

La réalisation de ce rêve, et sa superposition avec la validation de mon M2 Médias et Numérique au Celsa-Sorbonne en parallèle de celui-ci m’a demandé beaucoup de préparation. Et oui, il n’y a a pas que les décisions spontanées qui sont à l’origine de changements majeurs :). La préparation, comprend notamment des étapes tangibles comme postuler à des programmes (comme celui grâce auquel je suis partie en Nouvelle-Zélande) et moins tangibles mais tout aussi efficaces comme la visualisation (qui consiste à te visualiser tes rêves déjà réalisés) . Je t’explique étape par étape comment la candidature se déroule juste ici.

MERCI la vie pour ce rêve éveillé que je suis en train de vivre au moment où je tape ce texte que je vais prendre un immense plaisir à partager avec toi ici.

Bref, j’ai eu énormément de questions sur la Nouvelle-Zélande, ce que j’y fais, si c’est cher, si les gens y sont écolos, si être végane c’est facile, si ça me plait…que j’ai décidé de créer un podcast Expore Nouvelle-Zélande, un intitulé franglais, tout moi :D.

Le premier épisode, nommé Premières Impressions est à retrouver juste ici ! Je te souhaite une bonne écoute et dans le prochain je te parlerai de ce fameux métier à temps partiel que je prends un immense plaisir à exercer du lundi au jeudi (dixit week-end de 3 jours yepa) !

Bon week-end à toi et à bientôt,

Mélodie

Défi Recettes #2 Un Noël Végane

Hello,

Je suis super contente de te retrouver pour cette semaine n°2 du défi « Un Noël Végane ». J’imagine que tu connais maintenant le fonctionnement du challenge, mais si tu es nouveau ici je t’invite à lire la présentation du projet et la semaine n°1 du défi.

Cette semaine j’ai la joie de te partager 3 recettes salées et une sucrée avec un focus sur la simplicité !

Eh oui, en cette période d’avant-fêtes, on court de gauche à droite et on a pas trop de temps à passer en cuisine. Mais ce n’est pas pour autant qu’on doit arrêter de manger sain et fait maison !

Enfin, les dosages des recettes correspondent à environ deux portions. Ce que je trouve très pratique car on peut emmener les restes dans sa lunch box le lendemain.

Recettes pâtes saines et gourmandes

Qui ici n’aime pas les pâtes ? Qu’elles soient sans-gluten, au quinoa, complètes…chacun a sa version préférée !

Elles sont à défaut bien souvent considérées comme de la junk food alors qu’elle peuvent être très saines et nutritives si elles sont accompagnées des bons aliments…dixit avec nos meilleurs amis les légumes !

Petite note néanmoins, je recommande de les acheter bio, car la différence de prix est moindre et la qualité tout autre, et si possible de privilégier les pâtes complètes 😊

Pour poursuivre sur le discours ecoresponsable, voici une petite illustration des fruits et légumes de saison qui montre qu’on a quand même l’embarras du choix en hiver !

Et c’est parti pour les recettes…🤩

Recette Pâtes Automnale Protéiné

On commence en beauté avec ma recette de pâte préférée du moment, de la comfort food comme on l’aime !

Ingrédients

  • 300 grammes de pâtes de ton choix
  • Une demi-courge butternut
  • 50 grammes de protéines de soja
  • 30 grammes de lentilles corails
  • Du curry en poudre
  • Du sel et du poivre
  • De l’ail en poudre
  • 1 cuillère à soupe d’huile de coco
  • Des graines de courges

Méthode

  1.  Mettre les pâtes, les protéines de soja, les lentilles et la courge butternut (coupées en fines tranches) dans une casserole et faire cuire durant 15 minutes dans de l’eau bouillante.
  2. Egouter puis ajouter l’huile de coco et les condiments : curry, sel, poivre et ail en poudre.
  3. Servir avec des graînes de courges en topping.

Quel délice ! J’ai vraiment adoré cette recette et j’espère qu’il en sera de même pour toi 😉

Recette Pâtes Green Express

Sans doute la recette la plus rapide de cette série. Tu laisses les aliments aliments sur le feu, tu prends une douche express, et au retour c’est prêt ! 

Ingrédients

  • 300 grammes de pâtes de ton choix
  • 50 grammes de protéines de soja
  • 200 grammes d’haricotes verts congelés
  • 200 grammes d’épinards congelés
  • Des herbes en tout genre (persil, herbes de provence, thym, romarin etc.)
  • Du sel et du poivre
  • De l’ail en poudre
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Des graines de courges pour le topping

Méthode

  1.  Mettre les pâtes, protéines de soja et haricots vert dans une casserole et faire cuire durant 15 minutes dans de l’eau bouillante.
  2. Ajouter les épinards 5 minutes après que la cuisson ait commencée. Ils cuisent plus rapidement que le reste.
  3. Vérifier que les pâtes et les haricots soient tendres. Si c’est le cas, égoutter et a contrario laisser encore 5 minutes sur le feu.
  4. Baisser le feu (feu doux-moyen). Puis, ajouter l’huile d’olive, le sel, le poivre et l’ail en poudre.
  5. Servir et rajouter les graines de courge.

Bon appétit !

Recette Pâtes Leftovers

Le genre de recette que tu fais en fin de semaine, suite à des folies en magasin bio, sans penser comment tu allais cuisiner ces légumes atypiques. Pas d’inquiétudes, t o u t se marie bien avec des pâtes !

Ingrédients

  • 300 grammes de pâtes de ton choix
  • 50 grammes de protéines de soja
  • 1 poivron
  • 1 tomate
  • 1 pouse de chou pack choi
  • 100 grammes de chou kale
  • Du sel et du poivre
  • De l’ail en poudre
  • Herbes : estragon, herbes de provence, persil ou ce que tu as 
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Du tahini pour le topping

Méthode 

  1. Mettre les pâtes, protéines de soja, le chou pack choi et kale dans une casserole et faire cuire durant 15 minutes dans de l’eau bouillante.
  2. Egoutter puis ajouter la tomate et le poivron coupés en morceaux et faire cuire 5 minutes de plus à feu moyen.
  3. Rajouter en même temps que les ingrédients de l’étape n°2 les condiments soit le sel, le poivre, l’ail en poudre et les herbes.
  4. Servir avec du tahini !

Enjoy ! Je recommande cette recette à ceux qui veulent sortir des sentiers battus et tenter quelque chose d’exotique 🙂

Recette Nicecream Chocolat Vegan

Cette recette est sans doute la plus simple de tout le défi, et elle est exquise ! Pas d’excuses pour ne pas la réaliser 😉

Ingrédients

  • 3 bananes coupées et congelées (prévoir au moins 5 heures dans le congélateur)
  • 1 cuillère à soupe de cacao cru
  • Des noix, des flocons d’avoines, des graines pour le topping (facultatif)

Le petit tip : plus les bananes sont mûres au moment de la congélation, plus la recette sera réussie.

Méthode

Simplement mixer les ingrédients. That’s a wrap ! 🍌

Notes : Attention à avoir un blender qui tienne la route avec les bananes congelées + On ne dirait peut-être pas comme ça mais ça vraiment le goût d’une glace au chocolat. Recette validée par mon amie Pauline

Eh voilà, j’espère que cette série de recette t’a plus. Promis, la semaine prochaine on voit comment combiner des plats plus légers et tout aussi délicieux !

Si c’est le cas, n’hésite pas à me tagger et à utiliser les hashtags #thegreenharmonia & #ouigogreen.

Belle semaine, 

Mélodie

Défis Un Noël Végane avec Oui Go Green

Hello, et bienvenue sur The Green Harmonia 🍀

J’écris cette série d’articles sur la thématique d’Un Noël Vegan dans le cadre du projet Oui Go Green, un projet écologique que je mène avec d’autres étudiantes au sein du programme Ma1sons de l’association Article 1 (je vais bientôt tourner une vidéo avec mon amie Lucy du blog Lucyness.net pour t’en parler plus en détail).

Comment participer ?

Les règles du jeu sont simples. Chaque dimanche qui va précéder Noël (soit 4 dimanches), je vais publier un article avec 3 ou 4 recettes végétales rapides et économiques.

Il te suffira de réaliser l’une d’entre elles et de publier une photo de ta réalisation sur les réseaux sociaux avec les hashtags suivants #ouigogreen & #thegreenharmonia pour qu’on puisse retrouver tes merveilles culinaires (et te mettre un petit pouce bleu).

Si tu es membre à part entière du programme Ma1sons, tu peux également les poster sur le groupe Facebook Oui Go Green dédié à la résidence.

Des défis pour changer le monde

Je remercie les femmes incroyables avec qui je mène ce projet qui m’ont insufflé cette idée et qui m’ont fait relever ce défi personnel de te partager ici des recettes durant 4 semaines. Leur énergie et volonté de changer le monde est contagieuse, en voici la preuve. Bref, merci Lucy, Léa, Estelle, Émilie, et Fatou aussi de toujours nous encourager à faire aboutir nos projets.

Merci aussi toi, toi, et toi de me lire et de contribuer à un monde meilleur.

Dernières précisions 

Ce challenge est bien évidemment ouvert à TOUS. Donc n’hésite pas à faire passer le mot à d’autres personnes que cela pourrait intéresser. Les articles contenant les recettes seront publiés les dimanches 2, 9, 16 puis 23 décembre. Pour ne rien louper, assure-toi d’être bien abonné.e au blog 🙂

On se retrouve sur les réseaux sociaux pour partager nos réalisations culinaires, à très bientôt j’espère !

Ps : N’hésite pas à piner l’image ci-dessous sur Pinterest.

Ps 2 : La planète te dit merci 🙂

Mélodie

Learn French with mindful videos

Dear, you,

I see you.
You want to learn French.
You don’t know where to start.
Well, you are reading this article which is a great first step.
French is a complex language, but you can do it.
Try to have fun in the process thought.

What if you tried another way to learn a language? Thanks to Youtube videos for instance…

In this article, I will introduce you to 5 French mindful YouTubers that have not only a great pronunciation but that also share such interesting and uplifting content around personal development, online business, travels, spirituality and healthy lifestyle in general.

Heloise Monchablon – Easy Blush

I was lucky enough to meet Heloise twice and can tell her good vibes online and in real life. She is so beautiful inside and out. Her content is various. It goes from personal development to natural and organic makeup, as long with recipes and life experiences…lifestyle in a world 😉
What I also appreciate is that she produces slow content. What I mean is that the anything she creates is powered by her heart and not by pressure or obligation. You can feel it.

It goes without saying that the tone of her voice (so much serenity) and pronunciation will make it easy for you if you have an intermediary or advanced level. If you are just starting to learn French, – I think that if you share the area of interest, which includes spirituality, travels and a healthy lifestyle in general -, it might be worth the challenge. You might not understand everything in the first video but I’m pretty sure it will get better over the weeks.

Emilio Abril

Are you keen on online business, digital nomads life or/and you want to become an entrepreneur? Then’s Emilio Abril’s videos are for you. He has got 3 Youtube channel:

  • Vert Feuille: talks about healthy food habits and food you should eat to optimise your health. Emilio is vegan.
  • Emilio Abril: is about diverse topics such as personal development, online business, super humans (a concept initiated by himself which consists of optimising humans performance with habits and consistency) and overall how to become the best version of yourself.
  • Biziness Hacker is focused on entrepreneur life. Emilio gives lots of advice on online business and how to become a digital nomad.

Same as for Heloise, he’s French is very clear and his pronunciation amazing. The vocabulary used is simple and he goes straight to the point. He uses some slang words sometimes. Thus, it gives you an overview of the way the youth speak in French-speaking countries.

Emilie Anne

Do you fancy travel diaries and personal development? Then Emilie Anne‘s channel is for you! It contains so much inspiration and shows you that you don’t have to fit in a box to bloom and expand. That you can change your mind, your job, your location…and start all over again anytime! The motto of Emilie Anne’s ‘Time to bloom‘ and she certainly encourages you to become the best version of yourself. She even has a whole playlist dedicated to it.

Besides the positive vibes Emilie’s (Anne is actually her second name) she shares along with her videos, her French is very clear and dynamic. She might speak a bit faster than the other Youtubers presented in this blog post yet that’s a great training if you want to experience how French people talk in real life (as they speak quite fast in general.) Listen, listen and you will end up by understanding 🙂

Ferdinand Richter

Want free coaching to turn your dreams into reality? Well, Ferdinand Richter is here to provide you advice to live a better life. He’s a certified coach and he bases his method on understand human’s cycles just like the the nature. Check him out he speaks relatively slow and his content is so valuable.

Melodie – The Green Harmonia

And to finish with…why not following my Youtube channel hahaha? To be very honest, oral speaking was not my strength a couple of year back. I used to mumble and not finish my sentences. I have improved so much over the time. And I am sure YouTube helped a lot because I was able to hear me and realise that sometimes I struggled to understand myself and hence why I put a lot of attention to speak clearly. If you still want to hear me and be accountable for my progress, feel free to check out my latest video about my trip to Brazil:

Well, that’s it! Thank you so much for reading me and I really hope this blog post will help you to learn French and become more mindful at the same time 😉 Sounds great isn’t it? So #letssartfrench with #thegreenharmonia

Namastey dears,

Melodie

Erasmus à Manchester : le guide complet

Le voyage est pour moi une des plus belles choses de la vie. Découvrir, s’émerveiller, se sentir perdue, tout apprendre de nouveau, puis se sentir triste de quitter l’endroit en question sont les composantes qui le rendent si unique. 

Dans ma vie, j’ai toujours saisi l’opportunité de voyager. Alors lorsqu’on m’a dit en deuxième année d’études supérieures qu’on pouvait faire soit 6 mois d’Erasmus soit un an, la question ne se posait pas. J’ai effectué mon premier Erasmus à Manchester (le second à Malaga) où je suis finalement restée 7 mois. Dans cet article, je partage avec toi toutes les bonnes adresses et bons filons que j’ai pu découvrir lors de ce séjour.

Continuer à lire … « Erasmus à Manchester : le guide complet »