Goodbye to the Old, welcome to the New

2019 you have been intense and more life-changing I could have ever imagined!

It started the year with my sister in Brazil in the most dreamy island Boipeba.

Boipeba Island – Brazil

I then went back to Paris to study and took my final exams while getting ready for my upcoming adventure in New Zealand – in other words moving out from my flat in Paris and packing up for one year (with the help of some amazing friends).

I also visited my family in Poland and the French Riviera to say goodbye and I arrived in New Zealand at the end of January to start my new job, my end of studies’ internship and to write my masters thesis.

Poland with my grandpa

While this might be pictured like the dream life with so many travels and adventures – and I was convinced it was – it appeared to be way too much for my dear human envelop.

The thing is I started binging when I returned from Brazil and it only got worse and worse when I arrived in New Zealand. 

When I say binging I mean eating disproportionate amounts of food when I wasn’t hungry on the the top of a balanced meal. Like if it was my task and I couldn’t not stop thinking about it until it was done.

From there I started questioning myself on the reasons that might have led there. I just couldn’t understand WHY this was happening when I had all I wanted in life and everything was going for the best.

Almost one year after and with another perspective I now understand that I am an not unlimited and you are not either if you’re still reading me 😉 

The best is the enemy of the good

It makes sense that it was just too much. We are just humans. Not computers. And even machines need some power and battery to work. In a society that encourages and rewards you for being busy, I had to take the responsibility to press « stop » and face the reality of a tangible health issue.

I am not blaming the past, I am just learning from it for the rest of my life. I wouldn’t repeat it but I wouldn’t change it if I could. 

Today, December 2020 I couldn’t give a full recipe of my healing journey. What I remember though is that I focused on slowing it down, taking it easy, do not compensating with some intense exercise or dieting and loving myself unconditionally. It was hard sometimes, easier some days. It was a long, a very long process. And know that I still carry these patterns within me.

Trust you timing

But today I consider myself as healed. I do not binge anymore and I THANK God for that. I still see coaches and counsellors to help me let go of what’s left of this pattern. The way I dealt with my body image and relationship during an eating disorder phase is a whole other topic and I will probably talk about it in another blogpost.

So here I am saying goodbye to the Old and welcoming the New. I welcome a balanced life where healthy and active lifestyle (loads of yoga, running, hikes, travels, good sleep, yummy and feel good food) , social life (friends and fam are life!) and work (starting my new job in Brussels Feb 1st) collide and that make space for some…TIME OFF 😀 Welcome 2020 !

Enjoy all the colours of the rainbow

As I end this blog post, I just wanted you to know to know if you’re you suffering of eating disorders that there is a way out. Speak out and seek for help. There is nothing to be ashamed about as everyone has their demons. Please never give up!

And if you are someone who’s not personally affected I am glad you red this article anyway as this is still a tabou topic that needs more awareness.

Finally, I wanted to aknowledge all the beautiful souls – places – landscapes – moments – cafés – countries – achievements – challenges that still made 2019 the BEST year of my life.

Namast’hey friends,

xx

Melodie

Routine visage naturelle et vegan

Crédit photo : @embracethelight.photo

Hello hello,

C’est avec un immense plaisir que je te retrouve sur le blog pour le premier article de l’année 2019 ! J’en profite pour te souhaiter la bonne année et tout particulièrement que rêves se réalisent 💫

De mon côté, rêves et réalité fusionnent petit à petit, et j’ai hâte de t’en dire plus à ce sujet. N’hésite pas à me suivre sur mon insta @thegreenharmonia sur lequel je partage quotidiennement des réflexions, des mots d’encouragement, des recettes et des souvenirs ou stories voyage, notamment lors de mon dernier grand voyage en date, au Brésil, il y a moins d’un mois.

Sans plus tarder, je te partage dans cet article ma routine soin visage végane et naturelle ; fruit de longues recherches en la matière. Je sais que passer d’une trousse de beauté pleine de pétrochimie à du bio et vegan peut être fastidieux (parce que je suis passée par cette case) et c’est pourquoi je suis plus que ravie de partager ces pépites avec toi. #sharingiscaring

Tous les produits contiennent le lien d’achat. Par ailleurs, ces derniers ne sont pas affiliés.

Ma routine visage cruelty-free et green

Ma routine se compose en 3 étapes : le démaquillage, le nettoyage et l’hydratation, et se déroule à deux moments de la journée : au réveil et avant de m’endormir.

Prendre soin de sa peau au naturel le matin

Je commence la journée en me lavant le visage avec de la mousse bio à l’Aloe Vera de la marque Fleurance Nature. J’applique ensuite de l’huile végétale sur mon visage pour hydrater ma peau et j’utilise celle de Akar en vente sur le e-shop ethique detoxetmoi.com. Je mets également de l’anticernes de chez Fées en Provence et termine par le baume à lèvres Akar.

Je suis tellement reconnaissante pour ces produits qui contribuent à que ma peau du visage soit dans un excellent état, malgré le froid hivernal et les variations de températures dues à mes nombreux voyages en ce mois de janvier (ps : je suis dans l’avion en direction de Cracovie au moment où j’écris cela…)

Et je suis bien arrivée lors de sa mise en page 😄

Démaquiller et nettoyer sa peau en douceur

Les jours où je me maquille sont assez occasionnels en ce moment. Cela s’explique par le fait que je préfère dormir 15 minutes de plus le matin, que j’ai la flemme mais surtout par fait que j’ai appris à m’aimer sans maquillage (certains jours plus que d’autres, on est tous humain).

De fait, je profite de cet article pour te rappeler que tu es magnifique avec et SANS maquillage. Que les cernes c’est naturel. Et que tu n’en as pas besoin pour rayonner. 🌟 

Le layering

C’est grâce à Héloise Monchablon que j’ai découvert le layering : un rituel de beauté japonais, qui permet de se démaquiller en douceur. Si tu veux approfondir le sujet, il parait que ce livre est top. Pour le réaliser, tu auras besoin de trois produits :

  • Une huile de démaquillage : j’ai à titre personnel opté pour l’huile de coco bio vierge pressée à froid (hyper important !), mais je sais qu’il y a débat à ce sujet car elle comédogène. Je continue de l’utiliser car ma peau réagit très bien à son contact. J’ai entendu dire l’huile de jojoba était top aussi.
  • Un savon pour le visage : j’utilise la même mousse à l’aloe verra que le matin de Fleurance Nature afin de dégraisser la peau et la nettoyer.
  • Un hydrolat : celui à l’eau de rose de chez Sanophlore sent bon et j’en suis satisfaite. Il s’agit d’hydrater la peau en douceur pour la laisser respirer la nuit.

La réalisation de ce rituel beauté est très simple :

  1. Tout d’abord, je me démaquille le visage avec un coton démaquillant réutilisable sur lequel j’applique de l’huile de coco.
  2. Ensuite, je nettoie ma peau avec du savon ou de la mousse pour visage.
  3. Enfin, je sèche ma peau en douceur et j’applique de l’hydrolat.

C’est tout ! N’hésite pas à me dire comment ta peau réagit si tu testes 😊

Maquillage végane et green

Ma routine maquillage est extrêmement simple à ce niveau, tu peux la retrouver dans cette vidéo IGTV.  Mes deux marques de cosmétiques préférées sont Avril (pour le rapport qualité/prix et l’offre végane) et Emani Cosmetics (pour l’offre 100 % vegan hyper clean et le rendu bien évidemment).

Voici, c’est la fin de cet article. Je te laisse avec une photo de mon déjeuner de ce matin, un vrai délice à base de banane, de lait de coco et d’oléagineux.

Belle journée / soirée à toi et à bientôt,

Mélodie